Jocelyn CHOLLET – ULTEAM RACING – Promosport

24 avril, 2009

Promosport – saison 2009 – Carole

Classé sous s 2009 -1- Carole — ulteamracing @ 18:05

promosportcarole2009.jpg

vidéo final A

http://www.dailymotion.com/video/x92z1l

Vendredi 10 avril, première course de la saison pour moi au circuit parisien de Carole.

Je pars du boulot  dès midi pour aller faire quelques séances d’essais libres, et me mettre en condition pour le WE.

Ca ne se passe pas comme je l’aurais voulu car je n’ai que le roulage de fin d’après midi. Donc ça décale mon organisation.

Tout se déroule plutôt bien.

Arrive l’essai libre… je suis vraiment pas content de cette phase. Le kit chaîne est vraiment mort et me fait faire des travers inutiles. Par ailleurs, j’ai du mal à faire entrer la machine dans les courbes et donc mes trajectoires sont mauvaises ! Les chronos pourraient être pires (1’13’’ / 1’14’’) mais ne me satisfont pas du fait que je ne me suis pas amusé.

Jean-Marc (#52), qui me regarde tourner, me donne quelques conseils de réglages et me sauve en m’avançant une chaîne de transmission.

img6661.jpg

Je rentre tard à la maison, mais l’esprit libre, sachant que tout est prêt pour les qualif’.

Samedi 8h30. Première série pour les qualifications, on ouvre le bal de la journée. Je suis bluffé, je me sens bien, c’est un plaisir de rouler. La moto rentre bien en courbe (pas besoin de forcer), les trajectoires s’en ressentent. Mille merci JM, c’est que du bonheur, et à cela je fais péter mon record personnel avec un sympathique 1’11’’974 qui me place en 11ème place de ma série et 20ème au général. Durant cette séance, j’évite de justesse un accrochage avec Olivier #111 (ne t’inquiètes pas, je suis aussi un peu fautif sur ce coup, et puis cela m’a permis de faire mon joli chrono).

dsc3416.jpgdsc3426.jpgimg6348.jpgimg6659.jpgimg6669.jpg

Nous voici arrivés l’après midi et la course qualif. Je suis en 2ème ligne, 8ème position suite au déclassement de 2 concurrents pour d’obscures raisons de sonomètre !? Je ne me mets pas de pression inutile car je sais qu’ici le niveau est élevé et que ce n’est pas la peine de penser marquer des points pour le moment. Il me faut juste être dans 13 premiers pour être qualifié direct en finale A.

dsc3512.jpg

Top départ, de suite c’est rapide, je me fais passer dans le 1er virage mais reprends des places dans le suivant.

Au 1er tour je suis 10ème et je remonte. Aujourd’hui encore, je me sens bien. L’impression est bizarre. Pas de fatigue, des tours qui passent vite, des trajectoires assez bonnes. Un grand moment de bonheur ! Hélas au 2ème tiers de la course, un de mes concurrents n’ayant pas le sens du fair-play, ne me ferme pas la porte à alpha (alors que je me présente bien aux freins) mais me la claque dans la figure. Ceci m’oblige à bloquer mes roues et tirer tout droit afin d’éviter l’accident. Pendant ce petit intermède, le groupe de poursuivant passe (les vils ne m’attendent même pas…). Enervé, je repars gaz en grand, ce qui me fait arriver trop vite sur le virage suivant et donc partir dans l’herbe. Là, je le mérite, un autre concurrent me passe.

Je me reconcentre, le rattrape, le passe et remonte sur le groupe des « profiteurs »  (je vous aurai les gars, je vous aurai !). Ce sera à mon tour d’être profiteur, et de grappiller 2 places suite à une chute. Le drapeau à damier est agité, je passe la ligne en 12ème position

avec un temps à nouveau amélioré 1’11’’664 et une finale A directe.

Malgré le petit incident, je suis content de cette journée et de mes résultats.

Dimanche, jour de la course. J’arrive tôt le matin pour encourager mes amis qui participent à la consolante. La piste est humide, ils devront faire attention. Cela me fait bizarre d’attendre l’après-midi pour ma course ; mais ce n’est pas désagréable.

Thomas #69, mon « adversaire » de l’an dernier fait une très belle consolante et se classe pour venir en finale.

dsc3655.jpg

Je gère tranquillement la pression qui monte en sachant que pour cette course de reprise j’y viens surtout pour prendre plaisir et le transmettre à ceux qui me regardent.

img6900.jpg

Nous y voici…tour de reconnaissance, tour de chauffe. Je fais un peu d’intox auprès des autres concurrents pour préparer le départ.

dsc3663.jpg

Il va falloir gérer au mieux ce 1er virage, car contrairement à hier je pars en 6ème ligne ; soit 24ème.

C’est parti, les furieux sont lâchés. Je gère les gaz à l’entrée du premier virage, car j’en vois un qui rentre dans le groupe d’une manière pas très orthodoxe. Je perds quelques places mais je reste sur mes roues et en reprend de suite après. Tout le monde est chaud bouillant, mais correct.

img6382.jpg

De suite des petits groupes se forment. Je me sens comme la veille : super bien. Je me retrouve derrière Bruno #84, je vois plusieurs endroits où je peux le passer. Je le fais sans élargir ma trajectoire pour ne pas le pousser dans le vibreur et préfère le laisser repasser au virage suivant afin de ne pas lui fermer… claquer la porte au nez. Pas grave je me repositionne et le passe un peu plus loin. Je profite de suite de faire l’aspiration à Julien #16, le passe au freinage mais ne tente pas le 2ème dans la foulée.

img6940.jpg

Il me faudra un tour pour le passer. Il tente de récupérer sa place au freinage suivant mais je relâche les freins, bien motivé à conserver ma place. Le groupe suivant est plus loin, mais je compte bien aller les chercher. A ce moment je suis panneauté à la 19ème place. Je remonte, à ma surprise, de manière très rapide sur eux. Fred me dira par la suite que j’étais 1seconde plus rapide au tour qu’eux. Nous sommes à mi-course et me voici à taquiner le dernier du groupe. Je ressors mieux que lui sur la ligne droite des stands, je le passe. Sachant qu’il se trouve légèrement en retrait sur ma gauche et que le virage qui arrive, est à gauche… il est mieux placé et préfère éviter le risque inutile de l’accrochage. Je le laisse repasser, je me referai plus loin.

Arrive la parabolique où je vais me placer pour reprendre cette place. La moto part en glisse, raccroche d’un coup. C’est le « high side ». La moto m’éjecte, je monte en l’air et retombe de tout mon poids et mon élan sur mon épaule gauche. Roulés boulés, glissade et arrêt dans les graviers. Je vais pour me relever, mais je sens que mon épaule est douloureuse. Je préfère rester allongé et attendre les secours.

 

img7000b.jpg img7001b.jpg img7002b.jpg img7003b.jpg img7004b.jpg img7005b.jpgimg7006b.jpg

Je m’excuse pour tous mes camarades de jeux, à qui j’ai infligé un nouveau départ avec tout ce que cela comporte.

Pour moi la course est finie, fracture de la clavicule, direction l’hôpital et les gentilles infirmières. Je me prête au jeu des photos dans l’ambulance avec une belle simulation de la souffrance alors que çà va plutôt bien.

img7088b.jpgimg7090b.jpgimg7082.jpgimg7091b.jpgimg7094b.jpg

Mon WE se fini la dessus et me repousse les prochaines courses à une date bien ultérieure.

Je suis content de ce WE car j’ai encore progressé avec un joli 1’11’’458 et je me sentais à faire mieux…

En conclusion, une finale A direct, sans la chute, je marquai des points car j’aurai certainement passé le groupe ; et enfin des chronos qui me font plaisir et sans avoir la sensation d’avoir forcé.

La suite de la saison dès que je suis rétabli et en forme. 

dsc3479.jpgdsc3658.jpgimg6364.jpgimg6340.jpgimg6391.jpgimg6610.jpgimg6648.jpgimg6625.jpgimg6654.jpgimg6644.jpgimg6928.jpg

img7000b.jpgimg7003b.jpg img7004b.jpgimg7006b.jpgimg7006b.jpgimg7002b.jpg  img69501.jpgimg6975.jpgimg6952.jpg

 

 

Laisser un commentaire

popoldit51lepastice |
MOTOGONES |
MCP-FAUVES-1975 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BORN TO BE BIKER HARLEY-DAV...
| CB500T
| VITAL CONCEPT Racing