Jocelyn CHOLLET – ULTEAM RACING – Promosport

28 mars, 2008

Promosport 500 – saison 2008 – circuit Carole

Classé sous s 2008 -2- Carole — ulteamracing @ 9:14

promosportmarscarole2008.jpgcircuitcarole.jpghttp://www.circuit-carole.com/

 

 

 

2ème course de la saison : CAROLE

Vendredi, on commence par le classique contrôle technique et administratif ; jusque là ça va…

N’étant pas certain que les pneus puissent tenir le WE, je les remplace.

Comment perdre 2h avec des détails : Je commence par changer ma roue avant, c’est la plus rapide. Sauf…. Lorsque tout est remonté, je teste voir si elle tourne bien et là le drame commence ! Ca frotte… Les vis de fixation du disque viennent heurter sur le support d’étrier. On tourne, retourne la chose, teste divers entretoises, un autre disque ; l’idée de changer de fourche me tente. Clovis passe et me fait remarquer que ma roue avant est montée à l’envers. Harg, je me dépêche de retrouver le camion Dunlop pour leur signaler le problème. Bonne ambiance, ils sont souriants car en fin de journée. Ils me font de suite le changement.

Retour au paddock, le problème fini par être résolu (Merci Jean-Luc pour ton aide ).

Je me dépêche de rentrer, car j’ai un torticolis depuis le matin, ça commence à me tirer fort et me fatiguer. Une nuit de récup’ ne sera pas du luxe (Merci Mathias pour les soins apportés, me soulager et me permettre de rouler ce WE, tu es un magicien !)

 

Passons donc au samedi et les qualifications : les 500 ouvrent le bal ; je suis dans la 2ème série (nous sommes 50 engagés).

Ca roule très (trop !?) vite, il fait frais, j’arrive pourtant à rouler dans mes temps réguliers ( 1’14’’) sans avoir la sensation de forcer.

Mais malgré cela, je me retrouve 42ème au classement général.

 

Après-midi, course qualificative, toujours en 2 séries à cause du nombre.

On avance en pré grille et paf ! Il se met à pleuvoir. Bien… Je vais donc adopter le pilotage enroulé et tenter de gratter des places, je sais que certains n’aiment pas rouler sous la pluie.

Ca roule très fort malgré cette météo. Je donne le mieux, ( 1’31’’247 ) mais je sens bien que je perds beaucoup de temps dans la parabolique, car mon arrière glisse. Le drapeau noir m’est agité pour me signaler l’arrivée des plus rapides ( 1’19’’207) , par sécurité je leur fait place et sort. Je me retrouve classé 23ème sur 25 de ma série, Je ne serais donc pas classé pour la finale.

Béa me demande comment vont mes cervicales ; « hein ? Qu’est ce qu’il a mon cou ??? Oups oui, je l’avais oublié celui là. Ben…. ça va»

 

5001.jpg

Dimanche matin la course consolante est à 10h. Pour être certain d’avoir une petite vidéo embarquée de cette course, nous mettons la caméra en route dès le départ pour la pré grille. On coupera plus tard la partie inutile.

Je me retrouve placé en 24ème position, avant dernière ligne. Une fois de plus, il y a du monde devant.

Le feu passe au vert et nous voilà partis. Mon départ est plutôt moyen, je double quelques pilotes, d’autres me dépassent… Bref ! Au premier virage, je n’ai pas dû faire d’éclat.

Pas grave, comme je connais plutôt bien ce tracé, je sais où j’ai mes chances d’effectuer les dépassements. C’est donc parti pour la « valse » des dépassements. Je ne dois pas laisser ma timidité prendre le dessus. Au 3ème virage je me déconcentre en voyant Gabriel, ainsi qu’un autre pilote sortis de piste. De suite, je me remets dans la course et profite de l’entrée du virage suivant pour faire mon premier dépassement. Maintenant mon objectif est de rattraper ceux de devant et surtout tous les copains avec qui l’on s’est échauffé avant le départ. Je vais y parvenir tranquillement. Seuls Greg et Jean-marc y échapperont. En même temps ils roulent 2 bonnes secondes plus vite que moi.

Bref je me retrouve assez rapidement à me battre pour la 15ème place. Je la prends en m’imposant de manière un peu osée par l’extérieur.

Derrière, il me colle et attend une erreur pour me repasser. Je vise maintenant ceux qui sont devant… Ils sont très loin.

Au 1ème tour, je passe la ligne toujours accroché à ma place, mais au freinage la boite de vitesse cafouille…Faux point mort, je tire tout droit. Je me fais évidement passer. Ma boite se verrouille de nouveau et je reprends mon élan. Il me faudra un peu plus d’un tour pour récupérer le pilote au même endroit que la fois d’avant, mais ce coup-ci par l’intérieur.

Le tour suivant nous rattrapons d’autres concurrents (c’est une première pour moi). Je me dis de suite qu’il me faut garder ma hargne pour les dépassements afin de ne pas me faire encore reprendre cette place. J’y arrive bien.

Arrive le drapeau et bien content de cette bataille, je fini à la 15ème place avec un chrono de 1’13’’504 (mon chrono embarqué annonçait mieux mais je suis déjà bien content). Ce ne sera pas suffisant pour être qualifié pour la finale, mais le plaisir était au rendez-vous.

Je profiterai alors d’être au bord de la piste pour prendre une leçon de la part des finalistes.

VIDEO EMBARQUEE DE LA COURSE :

http://www.dailymotion.com/video/x50svm_promo-500-carole-04-2008_auto

 

 

popoldit51lepastice |
MOTOGONES |
MCP-FAUVES-1975 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BORN TO BE BIKER HARLEY-DAV...
| CB500T
| VITAL CONCEPT Racing